Accueil > Actualités > A la une > Le ministre, Hamed Bakayoko a échangé avec ses parents du Woroba résidant à (...)

Le ministre, Hamed Bakayoko a échangé avec ses parents du Woroba résidant à Abobo et leur a confié sa campagne

Publié le mercredi 11 juillet 2018

Hamed Bakayoko à ses parents du Woroba résidant à Abobo :
« Le moment d’Abobo est arrivé et nous allons lui donner de la valeur »

Le vice-président du Rassemblement des républicains (RDR) pour les élections municipales à Abobo, Hamed Bakayoko multiplie les rencontres pour porter la nouvelle de sa candidature aux uns et aux autres et demander leur soutien et leurs bénédictions. Après les imans et les chefs Atchans, il a rencontré ses parents du Woroba, c’est-à-dire de Séguéla, de Mankono et de Touba, au centre culturel pour expliquer les raisons qui l’amènent à briguer le poste de premier magistrat de la commune martyre.
Venus des quatre coins d’Abobo, les ressortissants du district de Woroba se sont mobilisés pour réserver un accueil chaleureux à leur fils. C’est dans une ambiance électrique que le ministre de la Défense a fait son entrée dans une salle pleine à craquer. En effet, les danses du terroir, les chansonniers et autres griots ont rivalisé d’ardeurs pour assurer le show. La tension est montée d’un cran avec l’arrivee du vice président du RDR, Hamed Bakayoko, la vice-présidente, Jeanne Peuhmond, la chancelière du parti, Sarrah Fadiga Sako débout sur la scène et esquissant des pas de danses. L’hystérie s’est emparée de la foule qui a exprimé de façon remuante sa joie. « Merci pour cette mobilisation exemplaire.
Merci pour cet accueil qui me touche », a salué le ministre sous les applaudissements. Selon lui, son défi n’est d’être élu maire d’Abobo mais de faire le bonheur des habitants de cette commune qui a tant donné au RDR et à la nation. « Je l’ai déjà dit. Je ne viens pas à Abobo pour prendre la place de quelqu’un. Je viens par le président de la République a dit que le moment d’Abobo est arrivé. L’heure d’Abobo a sonné. Le vrai défi pour moi, la plus combat de ma vie, c’est la transformation d’Abobo. Oui, le président de la République, Alassane Ouattara a beaucoup de projets pour vous. Moi, je vais mettre l’accent sur la solidarité afin d’aider tout le monde. Il faut donner de la valeur à Abobo et nous allons faire le maximum pour cela. Nous allons faire de grandes chose ensemble », a-t-il annoncé à la grande joie de ses parents.
Le ministre, Hamed Bakayoko a par ailleurs confié sa campagne à ses parents du Woroba vivant à Abobo. « Je vous confie ma campagne. Investissez le terrain pour convaincre les autres », a-t-il invité, avant de se félicité de l’union sacrée des responsable locaux du parti logé à la rue Lepic autour de sa candidature.
« Nous n’avons rien n’à dire. Tu es notre fils. C’est à nous de convaincre les communautés. Nous sommes mobilisés et déterminés à cet effet », a rassuré le porte-voix de la communauté du Woroba à Abobo