Accueil > Actualités > A la une > « Nous devons maintenir le cap de la fierté nationale »

« Nous devons maintenir le cap de la fierté nationale »

Publié le mercredi 5 septembre 2018

Officiers supérieurs, officiers et sous-officiers de l’armée de Côte d’Ivoire, étaient en fête ce mardi 4 septembre, à l’Etat-major des armées à Abidjan Plateau. Le ministre d’Etat, ministre de la Défense Hamed Bakayoko, a tenu à récompenser les meilleures troupes militaires lors du défilé du 7 août, marquant le 58ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’ivoire.

6000 commandos et paracommandos, 269 véhicules blindés et 5 aéronefs ont été mobilisés pour la parade de l’indépendance du 7 août dernier, sur le boulevard Valery Giscard D’Estaing (VGE), dans la commune de Marcory. Au cours de cette célébration, des troupes militaires se sont distinguées lors du défilé, s’attirant ainsi l’admiration du public. Une commission de notation dirigée par le colonel major Flan Yibagbeu, a été mise en place par l’Etat-major des armées, pour récompenser les meilleurs. Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, à peine rentré de voyage pour assister à la cérémonie, a dit être fier, de ses hommes.

« Je n’ai pas l’intention de faire un long discours. J’ai simplement voulu être à cette cérémonie pour vous exprimer les sentiments inspirés par le défilé du 7 août. J’aimerais exprimer trois choses. La première, les félicitations du Président de la République et de l’ensemble du gouvernement, aux forces armées de Côte d’Ivoire car nous avons été impressionnés par la prestation. La deuxième, un sentiment de fierté nationale car nous ne cessons de recevoir des lettres de félicitations des ambassades et présidents des autres pays, pour la qualité de l’organisation. Et la dernière, la constance dans l’évolution. Nous devons maintenir le cap de cette fierté nationale. Nous devons faire de la défense de notre drapeau, le plus beau et grand sacerdoce, au cours de notre vie » a-t-il exhorté avant de conclure, dans la projection de la fête de l’indépendance 2019.

« J’espère que la prochaine fête de l’indépendance nous offrira un spectacle, plus abouti » a recommandé le patron de la défense en Côte d’Ivoire, avoir remis les lots des différents lauréats.

Les autorités ivoiriennes et leurs invités ont eu droit à trois sortes de défilé militaire, le 7 août dernier. Parmi les 43 unités du défilé pédestre, la Gendarmerie de Toroguhé a pris la tête, suivi du bataillon des commandos parachutistes et de la Gendarmerie d’Agban. Au niveau du défilé du drapeau, le premier fut le drapeau Etat, 2ème les forces armées et 3ème le 1er bataillon d’infanterie.

Enfin pour le défilé motorisé, 11 unités étaient engagées. Les forces spéciales s’adjugent le premier prix, suivies de l’armée de terre et des sapeurs-pompiers. En tout, ce sont 9,5 millions de FCFA qui ont été remis aux différents lauréats. Le Général de corps d’armée, Chef d’Etat-major des armées Touré Sékou, s’est réjoui de cette cérémonie qui honore ses hommes et renforce la cohésion au sein de la grande muette.

« La fête nationale de cette année a marqué le retour à une célébration festive qui n’avait plus eu lieu depuis 1980. Mais, cela a été possible grâce à une synergie d’actions politiques. Cette cérémonie vise à promouvoir une saine émulation entre les troupes et surtout leur apprendre l’importance de la défense du drapeau national. Je tiens à remercier toutes les forces étrangères qui nous ont soutenus, à savoir le Mali, le Burkina et la France. Leurs prestations ont relevé le niveau de la cérémonie. Ce défilé a traduit la discipline, la formation et surtout la cohésion au sein de notre armée » a affirmé le Général de corps d’armée, Touré Sékou.

L’Etat-major a, à son tour remis deux distinctions. Une au ministre Hamed Bakayoko et l’autre au Chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Il s’agit aussi pour l’armée d’exprimer sa reconnaissance au ministère de la défense et à l’Etat de Côte d’Ivoire, pour les actions entreprises, en vue de l’amélioration des conditions de vie des soldats.

Éric Coulibaly