Accueil > Actualités > A la une > DEVELOPPEMENT DE PROXIMITE/ LA JEUNESSE D’ABOBO BIENTOT CONNECTEE (...)

DEVELOPPEMENT DE PROXIMITE/ LA JEUNESSE D’ABOBO BIENTOT CONNECTEE 24H/24H

Publié le vendredi 8 février 2019

Hamed BAKAYOKO tient à doter sa commune cette année d’une borne Wifi et d’un centre multi média pour le bonheur de la jeunesse abobolaise.

En marge de la cérémonie de lancement de la Télévision numérique terrestre en Côte d’Ivoire le samedi 09 février 2019 dans la commune d’Abobo, sur le site l’antenne de la Radio Télévision Ivoirienne (RTI), le Maire de ladite commune Hamed BAKAYOKO a obtenu l’accord du Chef du Gouvernement SEM Amadou Gon COULIBALY pour doter Abobo d’une borne Wifi. Le Chef du gouvernement estime cette doléance légitime :"je considère que les requêtes formulées par le maire de la commune d’Abobo sont totalement appropriées". Pour lui les jeunes ont compris que le numérique est un vecteur de développement. Et comme promis, cette année Abobo sera dotée d’une borne Wifi et d’un centre multi média.
Monsieur le maire l’avait déjà annoncé lors de sa campagne électorale, et ce vœu sera réalisé promptement grâce au soutien du gouvernement, car la jeunesse attend avec impatience le Wifi pour se connecter au web et participer aux échanges avec les jeunes des autres pays. Ainsi fort de ce soutien, le maire de la commune a saisi l’opportunité pour délivrer un message de reconnaissance et exposer sur les réalisations en cours : " La population d’Abobo n’oublie pas que vous êtes au cœur du déroulement du programme d’urgence de la commune, programme initié sous les instructions du Président de la République et d’une valeur de 173 milliards de F CFA. Un programme qui contribuera à améliorer de façon significative les conditions de vie des populations. Déjà, plusieurs chantiers contribueront à la transformation et à donner à notre commune une meilleure allure"
Ainsi, face à ce parterre de personnalités, les abobolais ont participé à la plus grande cérémonie officielle depuis l’investiture du maire Hamed BAKAYOKO.