Hamed BAKAYOKO

Accueil > Actualités > Discours > DISCOURS DE Mme Le Maire Mme Martine Vassal Présidente du CUF (5e Forum de (...)

DISCOURS DE Mme Le Maire Mme Martine Vassal Présidente du CUF (5e Forum de l’action internationale des collectivités de France)

mardi 15 juillet 2014

Le Ministre d’état, Ministre de l’intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko était l’invité spécial du 5e Forum de l’action internationale des collectivités de France. C’était le vendredi 4 juillet 2014 au palais de Congrès de Paris, porte Maillot.
Alors que le forum est à sa deuxième journée, la délégation ivoirienne conduite par le Ministre Hamed Bakayoko a été l’attraction du public ce jour du vendredi 4 juillet.
Ils étaient tous là, élus locaux français, invités, décideurs Européens et africains. Quand le Ministre Hamed Bakayoko arrive au palais de Congrès de Paris, autour de 11h29, c’est l’ancien Ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé de la Coopération et de la Francophonie du gouvernement Lionel Jospin (du 4 juin 1997 au 6 mai 2002), Charles Josselin, en personne qui accueille Hamed Bakayoko avec l’ensemble de la délégation ivoirienne composée des ministres Gilbert Koné Kafana (président de UVICOCI), Ahoussou Jeannot (président de ADRCI), Dagobert Banzio, Aka Ouéllé, Mme Aka Véronique et de plusieurs élus ivoiriens.


Une fois sur les lieux, le ministre Hamed Bakayoko a tenu à marquer un temps d’arrêt sur le stand de la Côte
d’ivoire avant d’entrer dans la salle de plénière. Ce qui lui a valu un léger retard.
Aussi, alors que la plénière était ouverte comme prévue (11h30), la présidente de séance, Mme Martine Vassal, malgré le léger retard accusé par le Ministre Hamed Bakayoko, ne s’est pas fait prier pour suspendre la séance afin d’introduire son hôte qui dans la programmation devait l’ouvrir, non sans vouloir tomber sur le charme du robuste ministre de l’intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko.
« J’ai l’honneur, le privilège et l’avantage de pouvoir accueillir au nom de l’ensemble des membres du CUF (ndlr, Cités unies France), un ministre d’Etat de Côte d’ivoire qui nous fait le grand honneur d’ouvrir cette session sur l’Europe. La Côte d’ivoire est un pays phare aujourd’hui. Un pays qui devient l’un des fers de lance de l’Afrique, sur lequel reposent beaucoup de responsabilités, beaucoup de nouvelles directives et je tiens à rendre hommage à l’unité républicaine qui a été restaurée pour que l’état de droit et ade sécurité puisse avoir lieu pour que tout un chacun puisse vivre en Côte d’ivoire librement et en paix. C’est un facteur qui pour nous, touche énormément. Nous avons la volonté de partager ensemble les fruits de la croissance. Ce que nous souhaiterions, c’est d’approfondir nos accords de coopération avec la Côte d’Ivoire parce que c’est un pays qui le vaut bien et parce que c’est un pays que nous les populations européennes devons servir d’exemple » a introduit, Mme Martine Vassal, présidente déléguée de Cités Unies France, adjointe au maire de Marseille et d’ajouter : « Nous avons la chance d’avoir un personnage politique emblématique qui est Hamed Bakayoko, qui a été l’homme de la situation. Le ministre de l’intérieur qui a permis de rétablir l’ordre, le bon droit pour que sa population puisse vivre en toute sécurité depuis le 1er juin 2011(…) Ce qui a été fait en Côte d’ivoire est exemplaire et devrait servir d’exemple à l’ensemble des pays d’Afrique qui sont ici ».
Mais Martine Vassal ne s’arrête pas là. Très introduite dans les arcanes de la politique française, elle nous fera une révélation de taille : « Je tiens à souligner que dans deux semaines vous aurez la visite du président de la république, François Hollande, qui vient reconnaître et donner toute son importance à l’Etat de Côte d’ivoire. Pour nous c’est aussi très important que le gouvernement français prouve tout son attachement et vous remercie pour votre action ».
Rarement, une personnalité politique française de ce rang, en présence de plusieurs élus français et africains ait fait les éloges d’une telle nature au président Alassane Ouattara et notamment à son ministre de l’Intérieur.

Notons que Cités Unies France, créée en 1975, fédère les collectivités territoriales françaises engagées en coopération internationale. Elle compte plus de 5000 collectivités et 13 600 projets de coopération décentralisée avec des autorités locales de 145 pays. Enfin, Cités Unies France travaille en étroite collaboration avec les associations de pouvoirs locaux français ( AMF, ADF, ARF, AMGVF ect.).
Prenant la parole, le Ministre Hamed Bakayoko a exhorté les partenaires internationaux au développement à s’investir davantage dans les pays d’Afrique et notamment en Côte d’ivoire : « L’Afrique est l’avenir de l’Europe » a-t-il introduit. Et d’ajouter : « pour la Côte d’ivoire qui se relève, le taux de croissance a atteint les 9%. C’est le résultat du leadership et de l’engagement du président Alassane Ouattara, pour une Côte d’ivoire émergente (…) L’image de l’Afrique tenue en marge des mutations est dépassée. Nous africains qui serons le ¼ de la population mondiale en 2050, prenons place dans la mondialisation… Et cette émergence est rendue possible par de nouvelles élites africaines. Je veux parler de cette génération de décideurs, d’entrepreneurs et de créateurs qui sont connectés au monde et qui ne cessent de transformer l’Afrique et de la faire rayonner(…) je suis certes un responsable politique d’un grand pays d’Afrique, mais je suis aussi représentant de cette génération d’africains qui croient à un avenir meilleur sur le continent et pour ses enfants. Je sais les défis à relever sont immenses. Comment consolider la démocratie participative, Assurer la justice sociale et construire l’égalité entre les territoires…Mais nous y arriverons car nous savons compter sur le partenariat gagnant-gagnant avec la France, avec l’union Européenne et avec le reste du monde ».

Edito
Newsletter
Inscrivez-vous et recevez régulièrement par email, l'actualité du Ministre:

HAMBAK Direct